Mairie de Dardilly

A89/ A6 - Communiqué du 7 avril adressé aux riverains des Longes

14/04/2011

Madame, Monsieur, chers Dardillois,

Je viens par le présent message faire le point auprès de vous sur la réunion du Comité de pilotage de la liaison A89-A6 qui s’est tenue lundi matin à la préfecture du Rhône.

Je tiens à vous préciser que nous avons rappelé notre opposition résolue à ce projet aberrant présenté par les services de l’Etat depuis 2005. Lors de cette réunion, la commune de Dardilly était représentée par élus : Jacques GALLAY, Vice président d’ALCALY, Yann VIREMOUNEIX, Adjoint chargé de l’urbanisme et de l’environnement, Jean-Luc DUPERRIER et Valérie ROSIER, conseillers municipaux et Frédéric BROCARD, directeur général des services.

Les services de l’Etat (Direction Régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement –DREAL) ont d’abord présenté le bilan de la concertation intercommunale avec les élus des communes concernées réunions qui se sont déroulées cet automne.

Concernant Dardilly et vos habitations ou entreprises, des réflexions sont encore en cours autour de l’échangeur des Longes pour le trafic entre l’A89 et la RN6.
Alors que rien de tel ne nous avait été présenté à l’automne lors de la réunion à la mairie de Dardilly, la DREAL a commenté trois nouvelles variantes à cet endroit :
- la première variante est celle qui maintient les voies existantes mais en ayant un impact important sur la destruction des maisons et entreprises ;
- la seconde variante est identique au projet rejeté en 2006 et rase toutes les maisons et entreprises du quartier au nord des Longes ;
- la troisième variante comprend une solution avec un rond-point au nord des Longes mais détruit aussi les maisons les plus proches de la RN6.
Il reste néanmoins un vrai problème pour la desserte des propriétés riveraines et des exploitations agricoles et forestières ; nous n’avons obtenu aucune garantie à ce sujet en dépit de notre insistance.


A ma question sur la variante prioritaire qui allait être choisie par l’Etat, le directeur de la DREAL a répondu qu’il devrait y avoir un arbitrage ministériel à ce sujet dans les prochains jours.
J’ai immédiatement demandé à ce que l’on nous fournisse les plans de ces variantes afin de pouvoir les étudier avec mon équipe.
J’ai également souligné qu’il n’était pas tenable pour la municipalité et surtout les riverains du quartier des Longes de ne pas savoir, une nouvelle fois, ce qui serait le réel tracé à Dardilly et son impact sur les habitants.


En outre, et malgré nos remarques récurrentes pour défendre nos agriculteurs dardillois sur l’impact dans les terres agricoles et cultivées au niveau de l’échangeur de la Tour de Salvagny, la DREAL n’a pas tenu compte de nos suggestions pour réduire l’emprise des voies à cet endroit faisant fi du mitage des exploitations et de la multiplication des délaissés.
Cela s’inscrit d’ailleurs en complète contradiction avec les instructions ministérielles de développement des zones de protection des espaces naturels et agricoles périurbains (PENAP) que Dardilly préconise auprès du Conseil Général du Rhône et du Grand Lyon.

Malgré nos questionnements précis, ils n’ont donné aucune assurance sur les mesures transitoires d’accompagnement à partir de l’été 2012 avec l’ouverture de l’A89 Balbigny-La Tour de Salvagny.
Nous pouvons même dire que ce sont de vulgaires mesurettes de cosmétiques routières faites de panneaux directionnels et de fléchage temporaire qui compliqueront même la vie dans votre quartier obligeant des détours pour rejoindre vos habitations.
Nous nous sommes immédiatement élevés avec les autres maires du secteur contre ces mesures transitoires afin que les services de la DREAL se rendent dans les communes pour des réunions de travail.

Sachez enfin qu’aucun calendrier de concertation ne nous a été communiqué, alors que ce point figurait à l’ordre du jour de la réunion.
La seule justification de cette absence de calendrier, qui nous a été apportée par la Secrétaire Générale de la Préfecture, est la tenue d’une réunion ministérielle d’arbitrage sur le projet, sans plus de détails.

En conséquence, je ne peux donc pas vous annoncer quand aura lieu la concertation publique, ni les dates de la future enquête publique sur le projet.
Tout laisse à penser que cela devrait se dérouler avant l’été mais, une fois de plus, les élus des communes concernées seront mis devant le fait accompli par les services préfectoraux.
Si tel devait être le cas, vous pouvez compter sur notre détermination pour demander le report de cette consultation en dehors des congés scolaires estivaux.

Je vous informe que je vais solliciter les Maires des communes voisines pour mettre au point une communication concertée et offensive contre le projet d’autoroute.
Vous en saurez davantage dans les prochaines semaines.

Nous restons avec l’équipe municipale, plus mobilisés que jamais, pour défendre les dardillois et les intérêts des riverains contre ce projet inique.

Je reste bien entendu à votre entière disposition, avec mon équipe, pour vous apporter tout renseignement complémentaire sur cette réunion.

Cordialement à vous,

Le Maire,
Michèle VULLIEN

Retour haut de page

Vous êtes

Pour lire correctement l'animation Flash, nous vous invitons à télécharger la dernière version du Player ici

Dardillois
Nouvel arrivant    Petite enfance    Jeunesse    Seniors    Enfance
Emploi    Vie locale     Culture    Sport    Solidarité
Professionnels    Vie politique    Mairie     Histoire     Développement durable
Travaux    Comités de proximité    

Annuaire thématique

Vous cherchez une association ? un commerce ? un professionnel de santé sur Dardilly ?

Carte interactive

Vos ressources

Galeries photos

Rester connecté