Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.
  • Promenons_nous.jpg

Promenons nous à Dardilly

Randonnées & balades historiques

sivu_photo_principale.jpg

Avec ses 173 hectares de forêts, ses 500 hectares d’espaces naturels et ses 646 hectares de zone agricole, Dardilly est une ville où le patrimoine naturel occupe une place de choix.

Afin de mettre en avant ce riche patrimoine naturel, Dardilly est membre du syndicat intercommunal des vallons des bois des Serres et des Planches qui assure l’entretien et la valorisation des nombreux sentiers présents sur la commune.

Sentiers Nature

Profitez également de la richesse de notre patrimoine naturel régional, grâce à un rencensement d'itinéraires effectué par la Métropole de Lyon.

Nous vous invitons :

- à télécharger leur application mobile sur leur site internet,

- à consulter dans le lien ci-dessous tous les sentiers de la région

- et à télécharger les 5 circuits spécifiques à Dardilly

Vous trouverez tous les liens ci-dessous :

grand-lyon-nature-logo.jpg
circuit-plateau-dela-Beffe.pdf[pdf] - 1.09 Mo
vallon-de-chantemerle.pdf[pdf] - 896.8 Ko
Sentier-bois-de-Serres.pdf[pdf] - 1.11 Mo
circuit-val-de-Serres.pdf[pdf] - 1.19 Mo
circuit-des-3-vallons.pdf[pdf] - 1.14 Mo

Promenades historiques à Dardilly

Partez à la découverte des trésors dardillois

La ville de Dardilly a installé des panneaux didactiques sur 12 sites « historiques de notre commune ». Partez à leur découverte.

Ier siècle

Aqueduc de la Brévenne, parc de l’Aqueduc

L’aqueduc romain de la Brévenne a été construit par l’empereur Claude au milieu du 1e siècle de notre ère afin d’acheminer les eaux de la rivière de la Brévenne jusqu’à la capitale des Gaules.

XIIIe siècle

Le Bourg médiéval, place de l’église

Dardizillieu, ancêtre médiéval de Dardilly, a été fortifié au début du 13e siècle sous l’impulsion de Renaud de Forez, archevêque de Lyon et seigneur du village.

XVIe siècle

Le manoir de Parsonge

Le lieu-dit de « Parsonge » est mentionné dès le Ve siècle. A l’origine, ce n’est qu’une modeste ferme de laboureur. Au fil des siècles et des moyens de ses propriétaires successifs, la simple masure devient manoir.

XVIIIe siècle

La loge des Champs, avenue de Verdun (face au cimetière)

Les parcelles d’exploitation étant souvent éloignées de la ferme, les paysans construisaient des cabanes en pisé en plein champ. La loge des champs servait ainsi pour s’abriter des intempéries, à entreposer les outils et à prendre le repas du midi.

La Maison natale du curé d’Ars, 2 rue du curé d’Ars

C’est ici que Jean-Marie Vianney, curé d’ars passa les 20 premières années de sa vie. Conservée dans son état d’origine, la ferme paternelle témoigne de la simplicité de la vie paysanne que le saint homme mena jusqu’à son ordination. Voir aussi la rubrique patrimoine de ce site pour en savoir plus.

XIXe siècle

Eglise Saint-Jean-Marie Vianney, place de l’Eglise au Bourg – Architecte : Bernard

Consacrée solennellement le 22 juillet 1969, l’église néo-romane, initialement baptisée Saint Pancrace a été édifiée entre 1852 et 1861.

Eglise Saint-Claude, place général Brosset au Barriot – Architecte : Falcouz.

Bénie le 13 mars 1853, l’église est placée sous le vocable de Saint-Claude, saint patron du donneur du terrain sur lequel elle était érigée. Sa construction n’a officiellement jamais été autorisée et a été financée par souscription privée.

Fort du Paillet, chemin du Fort

Le fort a été construit de 1883 à 1886 sur le point culminant de la commune, au nord du hameau du Paillet. Il est l’un des maillons de la grande ceinture fortifiée de Lyon.

Lavoir du Clair, chemin du Lavoir - architecte : Louis Duclos

Le lavoir du Clair est construit en 1901 à l’emplacement d’une ancienne mare. Il a été restauré en 1979.

XXe siècle

L’Hôtel de Ville, place Bayère – architecte : Louis Duclos

Jusqu’en 1907, la mairie-école est installée dans les dépendances du presbytère, chemin de la Grabottière. Le nouvel édifice est construit entre 1907 et 1909, place Bayère. Il est inauguré par le Louis Pradel, maire de Dardilly et Edouard Herriot, maire de Lyon.

Le Monument aux morts, avenue de Verdun – cimetière – architecte : Félix Dumas.

L’œuvre de l’architecte lyonnais Félix Dumas et du statuaire Charles Yrondy est érigée en 1924 au cœur du cimetière. C’est l’un des 35 monuments aux morts pacifistes de France.

XXIe siècle

Le puits canadien de la maison de la petite enfance, avenue de Verdun (parking MPE).

La Maison de la petite enfance a été construite dans le respect des normes HQE (Haute qualité environnementale). Construit en briques monomur, le bâtiment bénéficie d’un puits canadien, idéal pour chauffer en hiver et rafraîchir en été.

Télécharger la plaquette des balades historiques de Dardilly[pdf] - 1.8 Mo