Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.
  • Histoire_Patrimoine.jpg

Les résidences privées

Des résidences aux quatre coins de la commune

La crépillère

La Crépillère, maison bourgeoise, au 23 chemin de la Crépillère, possède sur son terrain un magnifique lavoir ; celui-ci comporte trois grandes dalles de pierre, séparées par des colonnes, avec des bancs de pierre à l’arrière, permettant à six lavandières de travailler, abritées par une toiture de tuiles.

La Tisserande

La Tisserande, belle demeure fermière, avec une galerie supportée par deux arcades dans la tradition architecturale beaujolaise, est située au 2 chemin de la Grabotière mais malheureusement maintenant cachée au passant par d’autres constructions.

la Maison du Paillet

La maison de maître du Paillet, de dimensions imposantes mais à l’architecture assez austère, est au 41 route de La Tour de Salvagny. Elle reste une demeure d’agrément avec ses dépendances et son parc dans lequel on trouve un très agréable jardin d’ombrage.

Le château de Villedieu

Le château de Villedieu, au 14 chemin de la Brochetière a été construit dans son état actuel à la fin du XVIIIème. Le château lui-même, à un étage, possède neuf fenêtres sur sa façade principale dont le tiers central est surmonté d’un fronton triangulaire. Cette belle construction est un peu cachée par les arbres du parc et par les vastes dépendances abritant maintenant un haras. Parmi ces dépendances on peut remarquer deux tours carrées en pisé à trois niveaux dont une servant de pigeonnier, et une chapelle construite vers 1870 avec des matériaux prélevés sur l’aqueduc romain passant justement à cet endroit. En bordure ouest de cet ensemble, passe le ruisseau de la Beffe qui définit la limite entre Dardilly et La Tour de Salvagny ; les murs et la toiture d’un lavoir maintenant inutilisable se reflètent dans l’étang créé ici par un barrage.