Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

Un effet mondial

Publié vendredi 12 juillet 2019
14.jpg

Sélectionné comme terrain d’entraînement officiel de la coupe du monde de foot féminin, le complexe sportif de la Brocardière accueillait l’équipe de Suède début juillet. Une reconnaissance de la qualité du site qui profite aussi aux amateurs et à l’économie locale.

Mercredi 3 juillet, 11h. Les joueuses de l’équipe de Suède pénètrent pour la première fois sur la pelouse de la Brocardière, sélectionné comme site d’entrainement à l’occasion de la coupe du monde féminine dont les demi-finales et la finale se déroulent à Lyon. Une cinquantaine de journalistes est présente pour retranscrire ce premier entrainement lyonnais des Scandinaves, à huis clos, sous le regard attentif de la Fifa. « C’est mon stade préféré. La sécurisation du site est optimale. La pelouse, parfaite. Un important travail a été réalisé » sourit l’un des responsables du comité d’organisation de la coupe du monde de foot féminin. Moins d’une semaine plus tard, une vingtaine de jeunes footballeurs de l'AS Dardilly foot foulent à leur tour la pelouse dont le stade a fait l’objet d’un lifting en profondeur et s’est doté de nouveaux équipements pour accueillir le Mondial. Des aménagements financés par la commune et la Fifa.

Autre lieu, même enthousiasme à la Porte de Lyon. A l’occasion du Mondial féminin, les hôtels ont bénéficié de la présence de supporters pour faire le plein selon nos confrères du Progrès. « Nous avons été complets pendant toute la période de la coupe du monde. La période a été exceptionnelle !» confirme Sandrine Brottes, responsable du camping de Lyon situé à Dardilly. Autant de bonnes nouvelles pour l’activité économique du secteur qui abrite le 2ème pôle hôtelier de l’agglomération lyonnaise.

> Visualiser ici la galerie photo de la venue de l'équipe de Suède !